Dans cette série, les caractères attribués au féminin sont surjoués 
pour mettre l'accent sur les clichés qui ont la vie dure.

Les prises de vue sont frontales et les corps n’ont pas de visage
puisqu’on touche aux archétypes. Perforer la photo est une façon de rappeler
que les mots sont des armes contondantes.

La broderie n’est que l’aimable signature féminine, « ouvrage de dame »,
qui souligne l’obligation de composer avec la souffrance.

 
(Photographie sur calque et technique mixte)

Série de 9 pièces – © VAM 2010-2011