Avec ses quelque 5 millions de récepteurs, la peau est notre lien au monde.
Mais sa seule douceur m'ennuie.
Je voudrais donner à voir la peau qui hurle sous l'offense du geste interdit,
la peau qui se meurt sans la caresse aimée,
la peau qui s'offre à l'outrage du temps,
toutes ces histoires de peau... 


(Photographie, peinture numérique, tirage pigmentaire sur Hahnemühle)

Série de 15 pièces – © VAM 2016